AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 nightlife. + libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaia Storstrand
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 27/12/2014
MESSAGES : 54

MessageSujet: nightlife. + libre   Dim 28 Déc - 15:22


Merde.
Merde, Kaia, tu l'as encore fait. T'es encore restée dehors toute la nuit, sur ce banc, à regarder les choses se passer, à regarder les étoiles s'agiter, à admirer les autres vivre.
Il serait peut-être temps de rentrer.
Peut-être.
Mais t'as pas envie d'être enfermée. Non, tu veux pas.
Alors tu restes là.
Là, à observer le soleil se lever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobi Dringo
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 13/11/2014
MESSAGES : 183

MessageSujet: Re: nightlife. + libre   Dim 28 Déc - 15:28

t'as pas dormi de la nuit toi non plus,
c'est nul
t'as déambulé par-ci, par-là
à la recherche
de quelque chose
de vivant

parce que
ces temps-ci
le moral
c'est pas trop ça

tu vois une fille
sur un banc,
tu t’assois à
côté
d'elle

- toi aussi t'as pas dormi?

_________________
« Sur mes refuges détruits Sur mes phares écroulés Sur les murs de mon ennui J'écris ton nom
Sur l'absence sans désir Sur la solitude nue Sur les marches de la mort J'écris ton nom
Sur la santé revenue Sur le risque disparu Sur l'espoir sans souvenir J'écris ton nom »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaia Storstrand
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 27/12/2014
MESSAGES : 54

MessageSujet: Re: nightlife. + libre   Dim 28 Déc - 15:41

Quelqu'un est venu s'asseoir à côté de toi.
Tu sais pas d'où il sort.
Tu ne te tournes même pas pour regarder qui c'est.
T'es invisible, Kaia, c'est pas pour toi qu'il est là.
Tu souris quand sa voix te prouve le contraire.
Et pendant un moment, t'es heureuse.

– C'est pas mon truc, dormir.

C'est tout ce que tu dis, en haussant les épaules.
Tu ne le regardes pas.
T'as peur de le regarder.
Et si ...
Et s'il n'était pas réel ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobi Dringo
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 13/11/2014
MESSAGES : 183

MessageSujet: Re: nightlife. + libre   Dim 28 Déc - 15:51

bon,
elle ne prends même pas
la peine
de se retourner pour te
regarder.
t'en hausses les épaules!
puis tu souris quand elle se met à
sourire
elle aussi

- mais du coup, tu fais quoi à la place?
tu clignes des yeux
comme un enfant
mais tu ne comprends toujours pas
pourquoi
elle ne te regarde pas

_________________
« Sur mes refuges détruits Sur mes phares écroulés Sur les murs de mon ennui J'écris ton nom
Sur l'absence sans désir Sur la solitude nue Sur les marches de la mort J'écris ton nom
Sur la santé revenue Sur le risque disparu Sur l'espoir sans souvenir J'écris ton nom »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaia Storstrand
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 27/12/2014
MESSAGES : 54

MessageSujet: Re: nightlife. + libre   Dim 28 Déc - 16:04

T'aimerais être le soleil.
Disparaître quand il commence à faire froid,
quand les gens dorment,
quand la vie n'est plus là.
Apparaître quand les gens s'activent,
quand la vie reprend.

– Je regarde les gens faire ce que moi,
je ne fais pas.


Tu ne t'attends pas à ce qu'il te comprenne.
Personne ne te comprend.
C'est pour ça que t'es seule, Kaia.
C'est pour ça que tu resteras seule, Kaia.
C'est pour ça.
Et d'un souffle à peine audible, tu dis :

– Vivre.

Il n'a pas l'air mauvais. Il prend le temps de te parler.
Mais
Ils étaient tous comme ça,
gentils.
Et tu sais qu'à un moment, lui aussi, il sera
parti.
Comme tous les autres.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobi Dringo
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 13/11/2014
MESSAGES : 183

MessageSujet: Re: nightlife. + libre   Dim 28 Déc - 16:27

tu la sens pensive
c'est fou

quand elle dit 'vivre'
tu déglutis.
toi tu vis tellement,
tu vis comme-ci
tu vis comme-ça
tu fais c'qui te chante

t'aimerais lui donner un peu de vie là
parce qu'elle a l'air toute
triste
- j'aimerais te donner un peu de vie
tu regardes devant toi,
tu trouves ça tellement
touchant

- histoire que tu puisses de nouveau sourire


Spoiler:
 

_________________
« Sur mes refuges détruits Sur mes phares écroulés Sur les murs de mon ennui J'écris ton nom
Sur l'absence sans désir Sur la solitude nue Sur les marches de la mort J'écris ton nom
Sur la santé revenue Sur le risque disparu Sur l'espoir sans souvenir J'écris ton nom »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaia Storstrand
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 27/12/2014
MESSAGES : 54

MessageSujet: Re: nightlife. + libre   Dim 28 Déc - 16:59

A chaque fois,
t'es tombée dans le panneau.
A chaque fois,
tu t'es laissée avoir comme une débutante.
Pas cette fois.
T'as déjà perdu trop de monde,
pas cette fois.

Tu te tournes enfin vers lui
comme électrocutée par ses paroles.
Tu peux pas t'en empêcher,
naïve que tu es,
de sourire comme une idiote à sa réflexion.
Tu te laisses emporter par tes sentiments
aussi facilement que tes cheveux sont emportés par le vent.

Doucement,
tout doucement,
comme apeurée qu'il s'en aille comme un animal sauvage,
tu lui caresses la joue.
Il est réel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobi Dringo
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 13/11/2014
MESSAGES : 183

MessageSujet: Re: nightlife. + libre   Lun 29 Déc - 18:30

toi,
t'es assez différent
des autres.
tu ne prends pas la tête,
tu respectes c'qu'il y a autour
de toi

la nature,
les gens,
le temps
et t'es assez
heureux
comme ça

tu lui souris,
pour la rassurer
parce que tu sens
qu'elle en a
besoin ...

elle te caresse la joue
tu souris de plus belle
- c'est mieux quand tu souris, crois moi
tu la détaille du regard,
gentiment,
observe les traits fins de son
visage
- tu crois que tout ça est réel ?

_________________
« Sur mes refuges détruits Sur mes phares écroulés Sur les murs de mon ennui J'écris ton nom
Sur l'absence sans désir Sur la solitude nue Sur les marches de la mort J'écris ton nom
Sur la santé revenue Sur le risque disparu Sur l'espoir sans souvenir J'écris ton nom »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaia Storstrand
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 27/12/2014
MESSAGES : 54

MessageSujet: Re: nightlife. + libre   Lun 29 Déc - 19:04

Un alarme retentit dans ton esprit,
tu devrais partir.
Tu devrais.
Mais son sourire te redonne de la vie
donc t'as pas envie de t'enfuir.
Pas encore.

Cette ville est un océan
dans laquelle tu te noies
depuis maintenant dix-neuf ans.
T'es restée en vie tout ce temps
parce qu'on te lançait des bouées
pour te sauver,
mais au final,
elles se sont toutes dégonflées.
Il a l'air d'une bouée,
lui.

Tu te dis que tu connais d'avance sa destinée
et que lui aussi,
il va te lâcher.
Ton sourire s'efface à cette pensée.
Pourquoi tu gâches toujours tout, Kaia ?
C'est pas les autres,
c'est toi.

– T'entends quoi par "tout ça" ?

Tu oses enfin le regarder vraiment,
t'étudies les traits de son visage.
Et c'est là que tu te dis que
t'aimerais que tes yeux puissent prendre des photos
pour que tu puisses te souvenir de chacun ses traits pour toujours.
Il ne serait pas un vague souvenir sans preuve,
comme Sam ou Bea.
Non,
il serait réel.

– Je suis réelle.

Tu fronces les sourcils en réfléchissant
et tu ajoutes
en baissant les yeux
et d'une petite voix timide :

– Je crois que tu l'es aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobi Dringo
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 13/11/2014
MESSAGES : 183

MessageSujet: Re: nightlife. + libre   Lun 29 Déc - 22:38

tu bois ses paroles,
c'est beau
et triste
à la fois.

- les gens, la ville, toi, moi
tu le regardes,
elle sourit
puis ne sourit plus.
ça te rend un peu
triste
de la voir
triste
tout à coup.
tu penses qu'elle réfléchis
trop
beaucoup
trop!

d'un côté,
c'est bien de réfléchir hein,
mais quand tu le fais
trop,
et bien ça t'apportes que du
mal
et de la
tristesse..

elle a l'air de t'observer
sous tous tes traits.
t'as envie de partager
plein de choses
avec elle!
t'es bien là,
t'aimerais y rester
longtemps
très
longtemps,
tu ne t'ennuies pas

si tu es réel ?
- tu veux que je te pince gentiment pour voir?
tu lui souris,
comme un gamin.
jamais tu ne partiras
si elle est triste,
et même si elle est
happy.
t'es pas comme ça,
t'abandonnes pas les gens.
c'est plutôt l'inverse d'habitude,
c'est les gens qui
partent
et qui ne donnent plus aucune
nouvelle..
trop bon
trop con
bobbi

- j'ai pas envie de te laisser maintenant

_________________
« Sur mes refuges détruits Sur mes phares écroulés Sur les murs de mon ennui J'écris ton nom
Sur l'absence sans désir Sur la solitude nue Sur les marches de la mort J'écris ton nom
Sur la santé revenue Sur le risque disparu Sur l'espoir sans souvenir J'écris ton nom »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaia Storstrand
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 27/12/2014
MESSAGES : 54

MessageSujet: Re: nightlife. + libre   Mar 30 Déc - 0:11

Ta tête,
c'est le bordel.
C'est pour ça que t'aimes pas rester seule,
mais t'as pas souvent le choix.
Les gens vont et viennent,
te remarquent parfois
puis repartent
comme si tu n'étais qu'un arrêt anodin sur le bord de la route.

Tu te demandes parfois
ce que tu fais de mal pour qu'ils te laissent tous
un par un,
au point que tu te retrouves seule tout le temps.
Puis
y a lui.

Tu le regardes toujours,
en souriant,
évidement.
Tu ne sais pas d'où il sort,
ni même pourquoi il a eu envie de s'asseoir à côté de toi,
mais tu veux profiter de lui,
de son sourire,
de sa chaleur,
de sa vie.

– C'est bon,
j'y crois à ton existence.
Tu t'es pas dégonflé,
c'est bon signe.


Et tu lui souris de plus belle.
Est-ce que c'est une promesse ?
Si oui, t'espères qu'il s'y tiendra.
On t'en a déjà fait pleins des promesses,
on les a pas tenue une seule fois.
Pas une fois.

– Ne me quitte jamais alors,
d'accord ?


Parce que si c'est une promesse,
une vraie,
alors toi aussi,
tu promets que s'il reste auprès de toi,
toi,
tu seras toujours là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobi Dringo
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 13/11/2014
MESSAGES : 183

MessageSujet: Re: nightlife. + libre   Mar 30 Déc - 0:19

tu souris à ses mots,
tu la regardes
et là,
tu sens une présence à tes pieds

tes yeux se baissent,
oh,
c'est marley,
ton bébé husky

l'instant passé,
tu l'avais oublié,
plongé dans les paroles
de la belle inconnue

tu te projettes dans le futur
- mais, mais, la mort, comment on fait ?
et puis tu te mets à réfléchir,
regardant le ciel.
marley s'approche
d'elle

tu te tournes vers elle
- je te promets que même après la mort, je serais sur mon étoile et je veillerais toujours pour toi, je serais tout le temps là, toujours
t'es tellement sincère,
tu ne veux plus la quitter

_________________
« Sur mes refuges détruits Sur mes phares écroulés Sur les murs de mon ennui J'écris ton nom
Sur l'absence sans désir Sur la solitude nue Sur les marches de la mort J'écris ton nom
Sur la santé revenue Sur le risque disparu Sur l'espoir sans souvenir J'écris ton nom »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaia Storstrand
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 27/12/2014
MESSAGES : 54

MessageSujet: Re: nightlife. + libre   Mar 30 Déc - 2:02

Tu baisses les yeux en même temps que lui.
Un chiot,
à ses pieds,
tu l'avais même pas remarqué,
il est tout petit.
Et puis tu te rends compte que,
toi aussi,
t'es toute petite.
Est-ce pour ça qu'on ne te remarque pas ?

– La mort ?

Tu reposes tes yeux sur le garçon.
T'y avais pas pensé ça,
à la mort.
T'évites en général,
c'est pas bon quand tu commences à penser à ça.
Tu hausses les épaules.

– Avec un peu de chance, tu sais,
on mourra en même temps
et donc on sera pas seul.


Le petit husky s'approche de toi
et ton regard l'effleure.
T'oses pas le toucher pour de vrai,
tu sais pas si t'as le droit.
Et s'il te mordait ?
La réalité te fait déjà bien assez mal,
t'as pas besoin de ça,
tu gardes sagement tes mains sur tes genoux.

L'inconnu,
il se met à parler,
il se met à promettre.
Tes yeux remontent vers son visage et,
pour la toute première fois,
tu le regardes vraiment dans les yeux.
T'avales ses paroles,
t'engloutis tout.
Et ce n'est que quand il a fini
que tu souris.

– Moi,
moi, j'te promets que je resterai avec toi,
toute ma vie s'il le faut.
Je sais pas si je mérite une étoile mais
j'te promets,
j'essaierai de veiller sur toi,
aussi bien que toi,
tu veilles sur moi.
J'te le promets !


T'as des étoiles dans les yeux
et tu songes au fait que,
peut-être,
avec beaucoup de chance,
ce n'est pas une simple bouée.
Non,
maintenant,
il ressemble au fard qui te ramène au port.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobi Dringo
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 13/11/2014
MESSAGES : 183

MessageSujet: Re: nightlife. + libre   Dim 4 Jan - 12:40

la mort.
elle t'a déjà volé
ton papa.
et t'aimerais pas
qu'elle te la vole
avant toi

- ça serait le mieux,
qu'on s'en aille en même temps
comme ça, aucun de nous deux
ne sera triste


et puis
tu avales ses mots,
tu bois ses paroles,
c'est tellement
beau
tu souris,
tu aimes ce qu'elle te dit

- moi, je veillerais tout le temps
sur toi maintenant,
j'éloignerais le mauvais
pour laisser place au gentil.
on va vivre des moments étoilés!
des moments de pur bonheur!
tu verras! tu verras!

tu t'emballes
mais
tu pries pour que ça soit le cas,
et tu feras tout,
vraiment tout,
ce qui est en ton possible
pour que son sourire
soit quotidien

_________________
« Sur mes refuges détruits Sur mes phares écroulés Sur les murs de mon ennui J'écris ton nom
Sur l'absence sans désir Sur la solitude nue Sur les marches de la mort J'écris ton nom
Sur la santé revenue Sur le risque disparu Sur l'espoir sans souvenir J'écris ton nom »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaia Storstrand
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 27/12/2014
MESSAGES : 54

MessageSujet: Re: nightlife. + libre   Dim 4 Jan - 16:32

Si vous mourriez en même temps,
tu devrais pas le voir partir.
Tu devrais pas subir ce sentiment de vide,
ce sentiment qui t'arrache le cœur,
t'aurais pas l'impression qu'on t'abandonne,
tu ne serais plus seule,
Vous seriez deux
et rien ne ferait mal.

Tu l'écoutes et t'es suspendue à ses lèvres,
tu laisses ses paroles t'emporter vers un monde où
rien ne te blesse,
rien ne t'atteint
parce que tu l'as,
lui,
ton nouveau bouclier qui,
en plus de te protéger,
te donne un nouveau souffle de vie.
Il est beau,
ce monde.
Il est beau.

Et tu lui souris,
encore.
T'as l'impression d'être une nouvelle toi quand t'es en sa présence,
c'est pas ton genre de sourire autant,
c'est pas ton genre de t'attacher à quelqu'un comme ça.
Parce que oui,
ce gars,
tu l'aimes bien.
Il te vend du rêve,
il te fait comprendre que tu n'es pas seule,
que tu n'es plus seule.
T'espères seulement que ce n'est pas que ça,
du rêve.

Même la nouvelle toi ne peut s'en empêcher,
d'y penser,
à ça,
finir seule en fin de compte.
Quand il ouvre la bouche,
il te fait voler,
des millions d'étoiles dans les yeux,
mais quand le silence s'installe,
même pour quelques nanosecondes,
il ne reste que la voix au fond de toi.

– Pourquoi t'es aussi gentil avec moi ?

C'est une question toute bête,
mais une question sensée.
Et tu le regardes
avec tes grands yeux verts,
attendant sagement sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobi Dringo
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 13/11/2014
MESSAGES : 183

MessageSujet: Re: nightlife. + libre   Lun 12 Jan - 23:22

pourquoi te pose-t-elle
cette question?
tu es gentil,
avec tout le monde,
mais c'est vrai qu'avec
elle,
y'a quelque chose,
un feeling,
tu ne sais pas trop

- je ne sais pas

tu clignes des yeux
puis
tu la regardes,

- tu le mérites

et tu poses ta main sur la sienne,
limite pour faire passer
ta sincérité
à travers elle.
un peu comme
si ça circulait comme
l'électricité

_________________
« Sur mes refuges détruits Sur mes phares écroulés Sur les murs de mon ennui J'écris ton nom
Sur l'absence sans désir Sur la solitude nue Sur les marches de la mort J'écris ton nom
Sur la santé revenue Sur le risque disparu Sur l'espoir sans souvenir J'écris ton nom »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaia Storstrand
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 27/12/2014
MESSAGES : 54

MessageSujet: Re: nightlife. + libre   Mar 20 Jan - 2:22

Vos peaux se touchent et
ton cœur a un raté.
T'as presque envie de pleurer
tellement ça te choque.
T'as pas l'habitude
qu'on te traite comme ça,
t'as pas l'habitude.

T'avoues,
tu comprends pas,
tu comprends rien du tout.
Et en vérité,
t'es pas certaine de le vouloir,
comprendre.

– T'as réussi, tu sais ?

Tu lui souris et en même temps,
tu sens une larme rouler sur ta joue.
Tu pleures.

– T'as réussi à me donner un peu de vie,
tu sais ?


Mais pour une fois,
tu ne pleures pas parce que tu es seule.
Tu pleures
de bonheur.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: nightlife. + libre   

Revenir en haut Aller en bas
 

nightlife. + libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le CF approuve le message sur le libre choix du décodeur
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» [recherche] kit main libre intra auriculaire htc desire
» Un petit pokémon perdu [Libre]
» Système main libre pour auto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BYE BYE MACADAM :: LA VILLE :: Les rues-