AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Y a un air de violon dans les airs (SIDNEY)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Télarose Bleu
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 02/01/2015
MESSAGES : 137

MessageSujet: Y a un air de violon dans les airs (SIDNEY)   Lun 12 Jan - 11:45

J'ai l'violon sur les épaules
il est léger, j'ai pas de mal à marcher
je traverse les patés d'maison
y a pas grand monde au balcon
sauf ceux qui font les cons
j'ai l'bonnet vissé sur la tête
et puis j'fais la tête aussi
j'trouve pas où j'dois aller
faut p'être demander
alors j'vais vers les vieux
parce que c'est les plus peureux
et aussi parce qu'ils sont là depuis qu'ils faisaient areuh
mais j'crois que y a Alzheimer
qui fait barrage
y en a aucun qui sait me dire
et on approche de l'heure
je sens que j'vais avoir la rage
mes godasse sont dégueux faut que jl'es cires
ha mais qui j'vois là-bas
ça serait pas une ancienne pote à moi ?
Ha mais c'est Australie, comme j’aimais l'appeler
j'me souviens qu'on avait eu un clash mais faut réparer
alors je vais pour elle on verra bien.

_________________
...............................
Je tiens le ciel dans mes mains, j'me sens princesse des cieux et j'me sens encore plus forte que dieu. ▼ Yless › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidney Moriarthy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 06/01/2015
MESSAGES : 73

MessageSujet: Re: Y a un air de violon dans les airs (SIDNEY)   Lun 12 Jan - 19:15

Y'a un air de violon dans les airs

ft. Télarose Bleu


« comme un impression de déjà vu, comme un sentiment de déjà vécu. »
La voiture s'arrête à l'angle d'une rue et tu finis par poser tes yeux sur le conducteur avec un faible sourire. C'est vachement rare que tu souris en fait, les muscles de ton visage n'y sont plus habitués, mais en présence de tes potes tu t'efforces un minimum, ils ont tellement fait pour toi depuis toutes ses années que c'est la moindre des choses de tenter de faire un minuscule effort. « Je pense te chercher après le boulot?» t'acquiesses doucement et tu viens lui plaquer un léger baiser sur la joue et tu l'entends ronchonner alors que tu t'étires le bras vers l'arrière pour prendre ton moyen de transport; ton fameux skateboard, puis ton coloc te dit qu'il passera te chercher au même endroit vers la fin de la journée et qu'il t'enverra un texto après le boulot. Du coup, tu sors de son vieux pick-up et tu lui fais un signe rapide de la main pour déposer ta planche sur le bitume et te mettre en route. À te voir, on pourrait croire que tu vas à un rendez-vous important et pourtant ce n'est pas du tout ton cas. Tu t'amuses à te donner de grandes poussées pour te permettre de tenir plus longuement les deux pieds sur ta planche. Soudainement, tu remarques au loin une silouhette et plus que tu avances et que la distance qui vous sépare diminue, tu réalises que tu l'as connais ou du moins que tu l'as connue dans une autre vie disons le comme ça, parce que du jour au lendemain elle a décidée de te tourner complètement le dos alors que t'aurais eu vachement besoin d'elle durant cette période là. Une sorte de rancoeur t'animes et t'as pas envie de t'arrêter pour causer avec elle, tu te dis que peut-être elle te reconnaîtra pas et que tu pourras continuer ton chemin comme si de rien n'était. Du coup, tu te concentres sur la route devant toi faisant mine de ne pas l'avoir remarqué souhaitant que cette tactique fonctionne.  Malheureusement, comble de mal chance, tu n'as pas fait gaffe au galet qui se retrouve sur ta trajectoire alors t'as du mal à l'éviter ce qui fait en sorte que la roue avant de ton skateboard l'heurte et t'immobilise sèchement quant à toi, tu perds l'équilibre et tu fais une petite chute sur la bitume. Tu serres les dents te retenant ainsi de pousser un quelconque juron et heureusement t'as qu'une petite égratignure sur le genou rien de bien grave, alors tu te relèves et alors que tu relèves les yeux, tu l'as vois là qui te regarde comme figée dans le temps avec son étuit à violon sur l'épaule et ses godasses usées par le temps. Ouais, c'est ce que tes yeux ont remarqués d'ailleurs t'es peut-être restée trop longtemps les yeux rivés sur cette fameuse étuit et du coup, ça te fait bouillir de l'intérieur.

code by ORICYA.


_________________
Non j'ai braqué personne, planté personne, buté personne, mais j'suis un voyou c'est comme ça qu'on dit tout simplement.J'ai fait des choses que j'regrette suffisamment, suffisamment pour y penser tout l'temps... VOYOU - FAUVE.


Dernière édition par Sidney Moriarthy le Ven 23 Jan - 18:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Télarose Bleu
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 02/01/2015
MESSAGES : 137

MessageSujet: Re: Y a un air de violon dans les airs (SIDNEY)   Ven 16 Jan - 22:04

je vois la chute de l'ange déchu
elle reste calme
moi aussi j'reste calme
même si j'ai fais une p'tite grimace
quand elle est tombé comme une masse
c'était pas d'la grâce
mais ça allait pt'être briser la glace
j'vois qu'elle reluque mon étui
et mes godasses qu'il faut que j'essuie

- Salut Australie comment sa va en c'temps là ?

ça fait tellement longtemps
que j'sais plus comment on s'y prend
elle a pas changé
toujours tellement de beauté
mais dans ses yeux
j'sens que y a un enjeu
que faut que j' tâte le terrain d'jeu
j'veux pas la reperdre
j'la regarde comme si j'avais peur qu'elle s'en aille
comme un soldat qui déserte la bataille

_________________
...............................
Je tiens le ciel dans mes mains, j'me sens princesse des cieux et j'me sens encore plus forte que dieu. ▼ Yless › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidney Moriarthy
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 06/01/2015
MESSAGES : 73

MessageSujet: Re: Y a un air de violon dans les airs (SIDNEY)   Ven 23 Jan - 19:10

Y'a un air de violon dans les airs

ft. Télarose Bleu


« comme un impression de déjà vu, comme un sentiment de déjà vécu. »
Le temps est en suspend, c'est à se demander qui va oser flancher la première et briser le silence, mais voilà c'est elle qui le fait. Elle t'interpelle par ce surnom, qu'elle te donnait autrefois ça te fait assez drôle d'entendre ça parce que t'as l'impression que la fille dont elle fait allusion à travers ce surnom, n'existe plus. Ouais voilà, elle n'existe tout simplement plus. Elle vient te demander par la suite, comment tu vas depuis l'temps. T'as envie de rigoler du coup, tu vois bien qu'elle tente de tâter le terrain, t'es pas conne tout les anciennes personnes qui faisaient partie de ta vie autrefois, utilisent tous le même système en te posant cette fameuse question. Tu t'humectes les lèvres et t'hausses les épaules tu te souviens à l'époque elle t'appelait Australie à cause de ton prénom qui illustre l'une des villes de l'endroit et toi tu l'appelais Rose, simplement comme ça. À l'époque, elle était cette rose sans épines, celle qui suivait un peu lèche cul parfois qui pouvait en exaspérer plus d'un, mais toi tu t'entendais vachement bien avec elle. Puis, tranquillement une fissure s'est créée entre vous, elle s'est éloignée de toi parce que tu changeais tranquillement devenant un poison pour tes fréquentations. C'est toi, qui s'est éloignée parce que tu souffrais trop et tu gueulais ta haine à la face du monde les effrayant. Soudainement, tu brises le silence en disant d'une voix peut-être un peu trop tranchante; « T'oses me parler maintenant?» T'as encore de la rancoeur et tu n'y peux rien, bien qu'à l'époque tu voyais que du noir t'avais été blessée de la voir te tourner le dos comme ça. T'avais souffert que les gens que t'appréciaient te virent du revers de la main alors que tu croyais que certains seraient là pour t'aider. Tu détournes les yeux et soupir puis tu finis par dire; « T'es pas obligée d'agir comme ça, tu me dois rien...» Ouais, t'as pas envie qu'elle se sent obligé de réparer les pots cassés ou un truc pourri du genre, t'as pas besoin de cette pitié non plus, oh ça non! De nouveau, tu poses tes yeux sur elle.

code by ORICYA.


_________________
Non j'ai braqué personne, planté personne, buté personne, mais j'suis un voyou c'est comme ça qu'on dit tout simplement.J'ai fait des choses que j'regrette suffisamment, suffisamment pour y penser tout l'temps... VOYOU - FAUVE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Télarose Bleu
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 02/01/2015
MESSAGES : 137

MessageSujet: Re: Y a un air de violon dans les airs (SIDNEY)   Dim 25 Jan - 22:23

comment elle réagit c'est un peut exagéré
j'lui ai juste demandé un truc random
qu'on dit aux gens
pour les mettre bien
pour faire la discutions mais....
on dirait qu'elle avait pas compris

- y a quoi Sid, c'est quoi le 'blème ?

tu vas vers elle mais tu sens qu'elle va pas aimer
alors tu les fais flâner tes pas
pour pas trop la brusquer

- j'te comprend plus Sid tu me tus là, j'ais rien fait pas à toi

c'est un face à face
qui me déchire la race
ça fait un mal de chien de
s'prendre la tête avec son prochain

_________________
...............................
Je tiens le ciel dans mes mains, j'me sens princesse des cieux et j'me sens encore plus forte que dieu. ▼ Yless › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Y a un air de violon dans les airs (SIDNEY)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Y a un air de violon dans les airs (SIDNEY)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Big Show
» Alinghi.....dans les airs.
» Le ciel était bleu .... (M.à J. du 18/01)
» Statue dans les airs
» Jaeger/Jaguar d'Orion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BYE BYE MACADAM :: LA VILLE :: Les rues-